WOOD COLLECTION

Promenons-nous dans les bois…

Si je ne devais créer qu’avec l’aide d’une seule et unique matière, je choisirais très certainement le bois.

Par conscience écologique ou par esthétisme pur… ? Les deux sûrement.

Le bois est une matière vivante. Notre rapport à cette matière est naturel. Des arbres, nous en voyons chaque jour et nous savons parfaitement à quoi cela ressemble. Comme bon nombre d’enfants, j’ai souvent dessiné des arbres. C’est une forme simple à styliser, une forme que nous gardons en mémoire et qui symboliquement représente beaucoup. Un tronc, des branches, des feuilles. La vie.

Si je n’étais pas architecte, je ne saurais certainement pas expliquer comment est fabriqué l’acier, le verre et le béton, alors que le bois est la seule matière que nous pouvons utiliser à l’état brut, et qui, malgré parfois certaines transformations, nous restera visuellement toujours familier. Nous reconnaissons les fibres, les noeuds et les imperfections naturelles de cette matière.

Le bois est alors obsession.

Après l’avoir dompté, après l’avoir apprivoisé et compris, il devient notre favori.

Ma sœur Camille, au Mans, au fond du jardin chez nos grands-parents

Porto, on étend le linge collectivement juste à côté du lavoir

Village de la Chapelle Guillaume, entre Le Mans et Chartres, une ancienne ferme.

Autriche, région Voralberg, maison collective toute en bois (supérette, salles polyvalentes, crèche)

Autriche, région Voralberg, maison collective toute en bois (supérette, salles polyvalentes, crèche)

Autriche, région Voralberg, maison collective toute en bois (supérette, salles polyvalentes, crèche)

Autriche, région Voralberg, maison collective toute en bois (supérette, salles polyvalentes, crèche)

Autriche, région Voralberg, centre culturel

Autriche, région Voralberg, plafond, bureaux

Autriche, région Voralberg, cour intérieure d’un immeuble de logements

Copenhague, résidence étudiante

Sur une plage, près de Copenhague

Autriche, Voralberg, détails de bois contreplaqué d’une porte

Autriche, Voralberg, détails de bois composite des marches d’un escalier

Autriche, Voralberg, coin de façade d’un immeuble de logements

Un zoom sur l’œuvre d’Alain Declercq (exposition Paris-Delhi au Centre Pompidou – 2011)  12 500 coups de pistolets sur un plateau de bois noir en mélaminé symbolisant la frontière entre l’Inde et le Pakistan.

Mini forêt de bouleaux, devant le Tate Modern à Londres

photographies ©Adèle Roqueta

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • COPYRIGHT

    ©AMCHdesign - Adèle Roqueta, 2011-2014.
    Tout usage des éléments présents sur ce blog (textes, photos ou autres) sans l'autorisation préalable de l'auteur est strictement interdit.
    Si vous souhaitez utiliser une image, merci de me contacter (amchdesign@gmail.com). Dans tous les cas, la provenance de l'image ainsi que son auteur doivent être notifiés. Tous droits réservés AMCHdesign - Adèle Roqueta. https://amchdesign.wordpress.com/

%d blogueurs aiment cette page :