Oscar du Meilleur Architecte

Après Dujardin… Wang Shu !

Wang Shu à 48 ans. Il est le premier architecte chinois à obtenir le Prix Pritzker, cette récompense si convoitée dans le milieu architectural mise en place par Jay Pritzker et sa femme en 1979.

Décernée chaque année, elle salue la prestation mince, le travail et le talent d’un architecte dans le monde. Était présente dans le jury Zaha Hadid, seule femme architecte ayant reçu le Prix Pritzker, et ce en 2004.

Je ne connaissais pas très bien Wang Shu, ce fut donc une bonne occasion pour moi d’explorer  sa filmographie, pardon, je voulais dire ses réalisations !

Architecte mais avant tout écrivain et humaniste, Wang Shu fonde en 1997 avec sa femme Lu WenYu  l’agence Amateur Architecture Studio à Hangzhou en Chine .

Une architecture à la fois fine et massive. Drôle de sentiment, et pourtant, le résultat est magnifique. L’utilisation de la pierre, du bois, des courbes, des droites, des pleins, et des vides n’est pas anodine et retranscrit une architecture qui se veut à la fois contemporaine mais aussi artisanale et traditionnelle. On pourrait presque parler d’architecture vernaculaire. C’est pour Wang Shu une manière de revendiquer une architecture pensée et réfléchie, à l’inverse de l’image d’une Chine en perpétuel renouvellement, détruisant et reconstruisant sans compter.

Un prix bien mérité ! On attend avec impatiente ses prochains rôles, oh mais c’est fini oui, PROJETS !

Wang Shu ©Romain Milan

Musée historique de Ningbo, Chine ©Romain Milan

Pavillon Ningbo, Chine ©Le Monde

Logement vertical ©Lu WenYu

Maison de la céramique ©LV Hengzhong

Campus Xiangshan ©David Brown

Campus Xiangshan ©David Brown

Xiangshan ©David Brown

Image à la une : Musée historique de Ningbo en Chine ©Thomas Stellmach

Publicités
Comments
4 Responses to “Oscar du Meilleur Architecte”
  1. Ouh là là, ces extraits ont un côté URSS-carcéral-n’essaie même pas de t’enfuir qui me met mal à l’aise.
    Sinon, c’est bien que le prix circule dans le monde.

    • amchdesign dit :

      Pour la plupart, ce sont des bâtiments publics qui commémorent l’histoire de certaines villes chinoises, la retranscription architecturale est alors souvent à l’image de ce que l’on trouve à l’intérieur des édifices.
      L’histoire de la Chine est complexe. Wang Shu interprète cela de manière plutôt gracieuse je trouve, même si l’on peut y voir une certaine « frustration sociétaire ». Je ne veux pas plus m’avancer, c’est mon ressenti sur la chose ! Merci pour ton commentaire en tout cas, je n’y avais pas prêter vraiment attention… AMCHdesign

      • ;-)
        A propos d’histoire de la Chine, il a un documentaire ou docu-fiction qui passe sur la chaîne Planète en ce moment. Il est consacré à l’édification de la Cité interdite.

  2. amchdesign dit :

    Merci Miss Ayo pour l’info ! ♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • COPYRIGHT

    ©AMCHdesign - Adèle Roqueta, 2011-2014.
    Tout usage des éléments présents sur ce blog (textes, photos ou autres) sans l'autorisation préalable de l'auteur est strictement interdit.
    Si vous souhaitez utiliser une image, merci de me contacter (amchdesign@gmail.com). Dans tous les cas, la provenance de l'image ainsi que son auteur doivent être notifiés. Tous droits réservés AMCHdesign - Adèle Roqueta. https://amchdesign.wordpress.com/

%d blogueurs aiment cette page :